Aller au contenu principal

Votre droit à l'accueil

en-tête de héros

Si vous êtes demandeur d'asile ou titulaire d'une forme de protection et que vous ne pouvez subvenir à vos besoins, vous avez le droit d'être hébergé dans un centre d'accueil pour une durée limitée.

Le système daccueil italien a changé plusieurs fois au cours des dernières années. Actuellement, il est composé de deux niveaux de centres, qui offrent différents types de services. La qualité des centres et des services proposés, ainsi que les places disponibles, varient à travers l'Italie et, malheureusement, vous ne pouvez pas choisir le centre que vous préférez.

Vous pouvez utiliser cet article pour en savoir plus sur :

  • Quels sont les types de centres d'accueil
  • Quels sont les services disponibles dans les différents centres
  • Quand est ce que vous pourriez perdre votre droit d'être hébergé dans un centre d'accueil?

Première assistance et identification : hotspot

Les hotspots sont des centres gouvernementaux où vous pouvez être hébergé à votre arrivée en Italie. Actuellement, il existe quatre hotspots : à Lampedusa, Pozzallo et Messine en Sicile, et Tarente dans les Pouilles.

Dans le hotspot, vous allez :

  • Recevoir une aide humanitaire et sanitaire
  • Passer des examens médicaux
  • Suivre le processus d'identification et de prise d'empreintes digitales
  • Recevoir des informations sur la protection internationale en Italie

Vous resterez dans un hotspot jusqu'à 30 jours. En raison de Covid-19, après quelques jours dans le hotspot, vous serez mis en quarantaine dans un centre d'accueil ou un navire spécifique pendant 10 jours si votre test est négatif, ou plus longtemps si votre test est positif.

Après la quarantaine, si vous décidez de demander une protection internationale et de déposer une demande d'asile, vous serez accueilli dans un centre d'accueil de premier niveau.

Si vous ne souhaitez pas demander l'asile, vous serez transféré dans un CPR (Centre de Permanence et de Rapatriement), où vous devrez séjourner au maximum 90 jours. Votre séjour en CPR a pour but d'organiser votre rapatriement vers votre pays d'origine.

En savoir plus sur :DEMANDER L'ASILE

Centres de premier accueil : CPA

Les CPA (Centres de Premier Accueil) sont des centres gouvernementaux pour les personnes qui ont exprimé leur volonté de demander l'asile.

En étant dans ces centres, vous allez :

  • Subir le processus d'identification et de prise d'empreintes digitales (si cela n'a pas été fait dans le hotspot)
  • Déposez votre demande d'asile et attendez que la Commission Territoriale se prononce sur votre cas

Si vous êtes identifié comme cas vulnérable (par exemple : si vous êtes enceinte, si vous avez une maladie grave, ou si vous êtes une personne handicapée), après avoir déposé votre demande d'asile, vous pourrez être transféré en priorité vers un accueil de deuxième niveau centre.

Quel type de services ai-je le droit de recevoir ?

Dans les centres de premier accueil, vous devriez recevoir :

  • Nourriture et hébergement
  • Soins médicaux et soutien pour accéder au système de santé national
  • Soutien psychosocial
  • Informations juridiques et orientation
  • Médiation culturelle
  • Orientation vers les services locaux
  • Cours de langue italienne

Vous devriez également recevoir un argent de poche mensuel, un kit dygiène, des vêtements et un service de blanchisserie.

Notez que ces services peuvent varier d'un centre à l'autre!

Centres extraordinaires : CAS

Malgré leur nom, les CAS (Centre d'Accueil Extraordinaire) sont les structures d'accueil les plus courantes et celles qui ont le plus de places disponibles. Compte tenu du nombre limité de CPA (au total 9 centres en Italie ), les centres CAS (Centre d'accueil extraordinaire) sont utilisés comme alternative au CPA pour l'accueil des demandeurs d'asile. Cela signifie qu'il est fort possible que vous soyez placé dans un CAS après avoir quitté le hotspot, et avant de vous rendre dans un centre d'accueil de deuxième niveau.

Les CAS sont des centres généralement gérés par des associations dites « coopératives », et peuvent prendre la forme de grands centres (« accoglienza colletiva ») ou d'appartements (« accoglienza diffusa »).

La qualité de ces centres peut varier à travers l'Italie. La Prefettura locale est l'autorité chargée de vérifier si chaque coopérative gère correctement le CAS et offre des services adéquats.

Qui peut rester dans un CAS ?

Vous pourriez rester dans un CAS si vous avez l'un des permis suivants :

Vous avez le droit d'être hébergé dans un centre CAS jusqu'à la fin de votre procédure de demande d'asile. Cela comprend le moment où vous vous rendez à votre entretien d'asile et à votre audience de décision.

Quel type de services ai-je le droit de recevoir ?

Dans un centre CAS, vous devriez recevoir :

  • Nourriture et hébergement
  • Soins médicaux et soutien pour accéder au système de santé national
  • Assistance psychosociale
  • Orientation et assistance juridique
  • Médiation culturelle
  • Orientation services locaux
  • Cours de langue italienne

Vous devriez également recevoir un argent de poche mensuel, un kit d'hygiène, des vêtements et un service de blanchisserie.

Notez que ces services peuvent varier d'un centre à l'autre!

Centres d'accueil secondaire : SAI (ex SPRAR)

Le SAI (Système d'accueil et d'intégration) a remplacé le SIPROIMI en octobre 2020 , qui à son tour avait remplacé le système SPRAR.

Le système SAI est un réseau composé du Servizio Centrale, des Municipalités et des organisations du troisième secteur qui gèrent les centres. Les centres SAI visent à accompagner les personnes vers l'autonomie et l'intégration socio-économique en Italie.

Il existe différents centres SAI : pour les hommes, les femmes, les familles et les enfants et adolescents non accompagnés, et la qualité peut varier à travers l'Italie. Bien que les familles doivent rester ensemble, les centres pour familles étant limités, il peut arriver qu'un père soit hébergé dans un centre pour hommes, et la mère et ses enfants dans un centre pour femmes. Si tel est votre cas, demandez aux opérateurs de votre centre de vous aider à vous rapprocher de votre famille en contactant le Servizio Centrale et la Prefettura. Cela peut être difficile mais pas impossible.

Vous pouvez séjourner dans un centre SAI pendant 6 mois, prolongeable jusquà 12 mois, selon l'évolution de votre processus d'intégration. Les opérateurs de votre centre sont ceux qui sont chargés de demander l'extension à la Municipalité et au Servizio Centrale, qui peuvent décider de l'approuver ou non.

Qui peut séjourner dans un centre SAI ?

Vous pourrez séjourner dans un centre SAI si vous disposez de l'un des permis suivants, avec priorité aux trois premiers listés ci-dessous :

Je n'ai jamais été dans un centre, puis-je postuler ?

Si vous n'avez jamais bénéficié du droit de séjour dans un centre SAI (ex SPRAR), et que vous n'êtes plus en mesure de subvenir à vos besoins, vous pouvez demander un centre si vous disposez d'un des titres de séjour ci-dessus.

Pour demander un centre d'accueil, vous devez vous adresser à Office de l'immigration de votre Commune . Dans certaines comune, vous devrez prendre rendez-vous.

Quel type de services ai-je le droit de recevoir ?

Il existe deux niveaux de services dans les centres SAI, en fonction de votre statut en Italie.

Si vous êtes demandeur d'asile, vous devez recevoir :

  • Hébergement et restauration
  • Soins médicaux et soutien pour accéder au système de santé national
  • Assistance légale
  • Soutien psychosocial
  • Cours de langue italienne
  • Médiation culturelle

Si vous n'êtes pas demandeur d'asile, vous avez également droit à des services favorisant l'intégration :

  • Hébergement et restauration
  • Soins médicaux et soutien pour accéder au système de santé national
  • Assistance légale
  • Soutien psychosocial
  • Médiation culturelle
  • Cours de langue italienne
  • Éducation et formation professionnelle ('tirocinio')
  • Emploi, logement et orientation sociale
  • Orientation vers les services locaux

Dans les deux cas, vous devriez également recevoir mensuellement de l'argent de poche, un kit d'hygiène, des vêtements et un service de blanchisserie. Certains centres proposent également des abonnements de transport.

Notez que ces services peuvent varier d'un centre à l'autre!

Accueil pour les personnes vulnérables

Retrait d'un CPA ou d'un CAS

La Prefettura peut décider de vous exclure d'un CPA ou d'un CAS si :

  • Vous avez quitté le centre sans raison valable, sans autorisation de la Prefettura ou de l'organisme gestionnaire du centre. Si vous quittez votre centre, mais que vous retournez immédiatement dans votre centre ou votre questura, la préfettura peut décider de vous réadmettre, mais uniquement si vous pouvez fournir des raisons valables pour votre départ sans préavis.
  • Vous ne vous présentez pas à votre entretien d'asile .
  • Vous pouvez subvenir à vos besoins financièrement, c'est-à-dire que vos revenus annuels sont supérieurs au chèque d'aide sociale (5983,64 euros par an pour 2021)
  • Vous avez enfreint une règle grave, surtout si vous avez été très violent ou si vous continuez à enfreindre les règles du centre.
  • Vous soumettez un réitérant mais la Commission le déclare irrecevable.

Vous pouvez contester la décision de vous éloigner d'un centre devant le TAR (Tribunal Administratif Régional), avec l'assistance d'un avocat, dans un délai de 60 jours à compter de la notification de la décision de retrait de votre droit à l'accueil.

Retrait d'un centre SAI

Les motifs valables d'expulsion d'un centre SAI sont inscrits dans la convention d'accueil que vous signez à votre entrée dans le centre. Ceux-ci pourraient être par exemple :

  • Vous avez quitté votre centre pendant un certain nombre de jours sans raison valable, sans l'autorisation des opérateurs de votre centre
  • Vous avez enfreint une règle grave, surtout si vous avez été très violent, ou si vous continuez à enfreindre les règles du centre
  • Si vous êtes demandeur d'asile et que vous ne vous présentez pas à votre entretien avec la Commission.

Chaque cas sera évalué au cas par cas.

En savoir plus sur ce qui se passe si vous quittez votre centre dans cette vidéo : https://www.facebook.com/Refugee.Info.Italy/videos/165214040840430/

 

Was this article helpful for you?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Retour en haut
Réalisé par Zendesk