Aller au contenu principal

Donner naissance en Italie

hero-header

Si vous êtes enceinte ou si vous allez bientôt accueillir un nouveau bébé dans votre famille, vous pouvez utiliser cet article pour en savoir plus sur :

  • Le soutien sanitaire disponible pendant et après votre grossesse
  • Vos droits en tant que mère en Italie

Le soutien sanitaire disponible pendant et après votre grossesse

Toutes les femmes, même celles qui n'ont pas de permesso di soggiorno (permis de séjour) valide, ont droit au même traitement et aux mêmes soins médicaux que les femmes italiennes pendant la grossesse et l'accouchement.

Tous les traitements que vous recevrez durant votre grossesse et votre accouchement sont gratuits.

Le soutien sanitaire pendant votre grossesse

Une fois votre grossesse confirmée par un test de grossesse, vous devez prendre votre premier rendez-vous dans un 'Consultorio'.

Les consultori sont des établissements publics gratuits où vous pouvez recevoir tous les soins dont vous avez besoin durant votre grossesse. Dans ces centres, vous pouvez également obtenir des informations sur la santé reproductive et les méthodes de contraception.

Vous trouverez ici une carte de tous les consultori d'Italie. Une fois sur la page, vous trouverez une carte de l'Italie. Cliquez sur la région où vous vivez pour trouver l'adresse et les coordonnées du consultorio près de vous.

Au consultorio, les médecins et les sages-femmes procèderont aux soins suivants :

  • Effectuer des tests de dépistage pour calculer la date d'accouchement prévue,
  • Examiner votre état de santé (par exemple : analyses de sang, recherche de maladies sexuellement transmissibles, comme le VIH et l'hépatite B),
  • Examiner la santé de votre bébé (par exemple avec des ultra-sons),
  • Vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin sur les formations prénatale disponibles pour vous.

À la fin de la visite, le médecin vous remettra un certificat de grossesse ('certificato di gravidanza' en italien), qui vous permettra d'attester de votre statut auprès de votre employeur et d'accéder aux services dont vous avez besoin.
En accord avec le médecin, vous devrez également prévoir des rendez-vous réguliers pour surveiller votre santé et celle du bébé durant toute la durée de la grossesse.

Tous les traitements et médicaments que vous recevrez dans les établissements de santé publique durant votre grossesse sont gratuits.

Si vous vivez dans un camp ou dans un centre d'accueil

Les femmes enceintes et les parents seuls avec des enfants de moins de 18 ans sont considérés comme des personnes vulnérables qui ont droit à une assistance spéciale dans les centres d'accueil, qui comprend un soutien sanitaire et psychologique.

Ces services doivent être accordés tant dans les centres de premier accueil que dans les centres SAI (ex SIPROIMI). La qualité de cette assistance varie d'un centre à l'autre.

Puis-je avoir accès à des soins d'avortement sûrs ?

Selon la loi italienne, une femme peut décider d'avorter en toute sécurité. En Italie, l'avortement est légalement autorisé :

  • Durant les 90 premiers jours de la grossesse, avec le consentement de la femme.
  • Après les 90 premiers jours de la grossesse, s'il existe des signes d'anomalies graves de l'embryon ou si la vie de la future mère est sérieusement menacée.

Vous pouvez obtenir des informations sur l'avortement sans risque au Consultorio, où des médecins et des psychologues vous informeront de toutes les possibilités qui s'offrent à vous.

Soutien médical pendant et après l'accouchement

Avant d'arriver à l'hôpital

Si vous pensez qu'il est temps pour vous d'accoucher, vous pouvez vous rendre seule à l'hôpital le plus proche ou appeler une ambulance au 118, un numéro d'urgence.

Si vous ne parlez pas italien ou si quelqu'un qui parle italien ne peut pas vous accompagner à l'hôpital, demandez à quelqu'un qui parle italien (y compris l'équipe de Refugee.Info) de préparer un document contenant des informations de base sur la grossesse, notamment les suivantes :

  • Nombre de semaines de grossesse,
  • Traitement que vous avez reçu durant votre grossesse,
  • Complications que vous avez rencontrées, s'il y en a eu,
  • Résultats des tests médicaux. Veuillez également apporter à l'hôpital tous les documents relatifs aux résultats de tests que vous détenez.

Ces informations aideront le personnel médical à vous fournir les meilleurs soins possibles en fonction de votre situation personnelle.

Une fois à l'hôpital

Une fois arrivée à l'hôpital, si vous êtes en cours de contractions, vous passerez un examen médical. Vous pouvez demander que le médecin qui vous examine soit une femme, mais votre demande ne sera satisfaite que si une femme médecin est disponible à ce moment-là.

Après l'accouchement, les médecins décideront de la durée de votre séjour à l'hôpital en fonction de votre situation personnelle. Cette durée sera déterminée par la façon dont l'accouchement s'est déroulé et la présence ou non de complications.

Vos droits en tant que mère en Italie

Votre droit à un permis pour les femmes enceintes

Pendant votre grossesse et six mois après la naissance de votre enfant, vous ne pouvez pas être expulsée d'Italie, même si vous n'avez pas de permis de séjour valide. Cela vaut également pour votre partenaire légal, si vous êtes légalement mariée et que vous vivez avec lui.

Vous et votre partenaire légal avez le droit de demander un permesso per cure mediche de 6 mois à partir du moment où votre grossesse est certifiée jusqu'à 6 mois après l'accouchement.

Pour faire la demande, vous aurez besoin de :

  • Un document d'identification valide,
  • 4 photographies de vous,
  • Un timbre fiscal de 16 euros (“marca da bollo” in italien),
  • Un certificat médical de grossesse, ou l'acte de naissance en cas de renouvellement,
  • Soit une auto-attestation ou un certificat de résidence, soit une déclaration d'hospitalité.

Veuillez garder à l'esprit qu'il existe différents types de Permesso per Cure Mediche. Cependant, celui destiné aux femmes enceintes n'est PAS le même que ce Permesso per Cure Mediche.

Quel permis puis-je obtenir après que mon bébé ait atteint 6 mois ?

Vous ne pouvez pas renouveler votre Permesso per Cure Mediche pour les femmes enceintes après 6 mois de la naissance de votre enfant.

Si vous remplissez les conditions de revenu et de logement, vous pouvez demander un permis familial. Sinon, vous pouvez demander un permis Assistenza Minore. La Questura délivre le permis Assistenza Minore sous l'autorisation du Tribunal des mineurs. Vous pouvez en savoir plus sur le Permesso per Assistenza Minori ici.

N'oubliez pas que vous pouvez faire venir en Italie vos enfants de moinds de 18 ans qui résident hors d'Italie par le biais de la procédure de regroupement familial, si vous remplissez les conditions requises.

Ai-je droit à des prestations sociales ?

En tant que mère, vous avez peut-être le droit de bénéficier de prestations sociales, telles que le Bonus Mamma Domani et le Bonus Bebè. Veuillez lire notre article 'Votre droit d'accès au système d'aides sociales' pour en savoir plus.

Si vous êtes au chômage, vous pouvez demander le compensation financière maternité ('assegno di maternità' en italien) à votre Comune (municipalité) dans les 6 mois suivant la naissance de votre enfant.

En fonction de votre ISEE, vous pouvez également avoir droit à une prime pour la garde d'enfants. Veuillez vous rendre dans votre Comune pour obtenir plus d'informations sur les conditions requises et les modalités de demande.

Vos droits en tant que mère qui travaille

Voici quelques-uns de vos droits si vous êtes employée :

  • Vous ne pouvez pas être licenciée du début de votre grossesse et jusqu'à ce que votre enfant ait 1 an - à quelques exceptions près.
  • Si vous avez un travail dangereux ou physiquement exigeant, votre employeur doit modifier vos tâches pour protéger votre sécurité et celle de votre bébé. De plus, vous ne pouvez pas travailler la nuit.
  • Vous avez droit à un congé de maternité obligatoire ('congedo di maternità' en italien). Vous pouvez demander le congedo di maternità en ligne sur le portail de l'INPS ou en vous rendant dans un Patronato (bureau qui aide les travailleurs).
  • En fonction de votre contrat, vous pouvez avoir droit à une certaine période de congé parental, jusqu'à ce que votre enfant ait 12 ans.
  • Vous avez droit à un congé pour les examens prénataux, à des heures de congé pour l'allaitement ainsi qu'à des congés supplémentaires si votre enfant est malade.

Vous pouvez en apprendre plus (en italien) sur vos droits en tant que mère qui travaille ici.

def

Was this article helpful for you?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Retour en haut
Réalisé par Zendesk