Aller au contenu principal

Votre droit de voyager

hero-header

Votre droit de voyager dépend du type de permesso di soggiorno (permis de séjour) que vous détenez et de votre destination. Vous pouvez utiliser cet article pour en savoir plus sur :

Si vous séjournez dans un centre, quel que soit le type de permesso (permis) que vous détenez, il est très important d'informer le responsable de votre centre que vous avez l'intention de voyager, ou vous risquez de perdre votre place. Vous pouvez en savoir plus sur ce qui se passe si vous quittez votre centre sans en parler à personne ici .

Où vous pouvez voyager

Toute personne titulaire d'un permesso italien valide peut voyager librement en Italie. Simplement, n'oubliez pas d'apporter vos documents avec vous partout où vous allez.

Certains types de permessi vous permettent de voyager uniquement en Italie. Vous ne pouvez pas voyager en dehors de l'Italie si vous êtes titulaire d'un des permessi suivants :

Que se passe-t-il si je suis titulaire d'un de ces permessi et que j'ai voyagé en dehors de l'Italie ?

Si vous êtes parvenu(e) à traverser la frontière avec un Permesso per Richiesta Asilo ou un Permesso per Attesa Esito Ricorso et que vous êtes arrêté(e) en dehors de l'Italie, vous serez probablement renvoyé(e) en Italie en vertu du règlement de Dublin.

Gardez à l'esprit que les demandeurs d'asile ne peuvent pas être renvoyés dans un pays où ils sont exposés à de graves menaces pour leur vie ou leur liberté (art. 33, Convention de Genève de 1951), ou lorsqu'il 'qu’il y a de sérieuses raisons de croire qu’il existe dans cet État membre des défaillances systémiques dans la procédure d’asile et les conditions d’accueil des demandeurs, qui entraînent un risque de traitement inhumain ou dégradant” (Cour de justice, 16 février 2017, C-578/16 PPU).

Si vous êtes arrêté(e) en dehors de l'Italie avec un Permesso per Cure Mediche ou un Permesso per Calamità, vous serez probablement renvoyé(e) en Italie. Toutefois, vous risquez également d'être expulsé(e) vers votre pays d'origine – notamment si vous avez commis un crime dans l'État membre où vous avez été arrêté(e).

Voyager en dehors de l'Italie

Vous pouvez voyager en dehors de l'Italie si vous avez un passeport ou un document de voyage, ainsi que l'un des permessi di soggiorno suivants :

Si vous êtes titulaire d'un des permessi listés ci-dessous, vous pouvez voyager en dehors de l'Italie, mais vous ne pouvez pas vous rendre dans votre pays d'origine sans risquer de perdre votre statut en Italie :

  • Permesso per Protezione Speciale - dans ce cas, cela dépend des raisons pour lesquelles vous avez reçu cette protection. Si vous l'avez reçue parce que vous êtes bien intégré(e) ou que vous avez des liens familiaux en Italie, vous pourrez peut-être retourner dans votre pays d'origine. Nous vous recommandons de consulter un avocat avant de prendre une décision à ce sujet.
  • Permesso per Asilo Politico
  • Permesso per Protezione Sussidiaria

Lorsque vous planifiez votre voyage, vous devez garder à l'esprit certaines règles de base qui dépendent de votre destination.

Les règles pour voyager dans l'espace Schengen

L'espace Schengen est une zone de libre circulation constituée de 26 pays européens qui ont supprimé les contrôles aux frontières intérieures, sauf en cas de menace pour la sécurité publique. Les pays de l'espace Schengen comprennent :

L'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie, la Suède et la République tchèque, ainsi que l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Vous pouvez voir une liste des pays qui ont réintroduit les contrôles aux frontières ici.

La Bulgarie, la Croatie, Chypre, l'Irlande, la Roumanie et le Royaume-Uni sont des pays de l'Union Européenne (U.E.) mais ne fontpaspartie de l'espace Schengen.

Schengen Area Labeled Map
(Les pays en bleu foncé et violet indiquent l'espace Schengen.)

Combien de temps puis-je voyager dans l'espace Schengen ?

Lorsque vous planifiez votre voyage, vous devez garder à l'esprit que, conformément à la loi, vous ne pouvez pas rester dans un autre pays de l'espace Schengen pendant plus de 90 jours consécutifs. N'oubliez pas que votre permesso ne vous donne pas le droit légal de travailler à l'étranger.

Le seul permesso qui vous permet de garder votre statut en Italie et de travailler légalement dans d'autres pays de l'espace Schengen est appelé Permesso di Soggiorno UE per Soggiornanti di Lungo Periodo.

En savoir plus sur :
Travailler ou étudier dans d'autres pays de l'U.E.

Puis-je voyager avec le reçu de mon permis ?

Non, vous ne pouvez pas voyager dans d'autres pays de l'espace Schengen avec le reçu.

En règle générale, vous ne pouvez pas voyager dans l'U.E. et l'espace Schengen avec le reçu de votre permesso. Ceci est vrai si vous avez un reçu de renouvellement ou un reçu de première délivrance ('Ricevuta di richiesta di primo rilascio' en italien).

Cela signifie que vous devez avoir un permesso di soggiorno valide et un passeport ou un document de voyage en cours de validité.

Dois-je avoir un visa pour voyager dans l'espace Schengen ?

Cela dépend de votre destination.

Vous n'avez pas besoin de visa si toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • Vous êtes titulaire d'un permesso italien valide,
  • Vous détenez un passeport ou un document de voyage valide,
  • Vous prévoyez de voyager dans l'espace Schengen pour un maximum de 90 jours.

Si vous souhaitez séjourner légalement dans un pays de l'espace Schengen pendant plus de 90 jours, vous devrez peut-être demander un visa.

Les règles pour voyager dans le reste du monde

Si vous prévoyez de voyager hors de l'espace Schengen ou hors d'Europe, vérifiez si votre pays de destination exige un visa d'entrée avant d'acheter vos billets. Cela peut dépendre de votre pays d'origine, de votre statut et de votre destination.

Si vous disposez d'un passeport, vous pouvez vérifier si vous avez besoin d'un visa et comment en faire la demande sur le site internet de l'ambassade du pays que vous souhaitez visiter.

Si vous possédez un Titolo di Viaggio ou un Documento di Viaggio, vous pouvez voyager en dehors de l'espace Schengen. Avant de voyager, vous devrez vérifier les conditions que votre pays de destination exige des personnes avec votre permesso italien.

L'Irlande, par exemple, n'exige pas de visa pour les titulaires du statut de réfugié qui ont des documents de voyage délivrés par les autorités italiennes et qui prévoient de rester moins de 90 jours.

Si vous avez besoin d'aide pour déterminer si votre pays de destination exige un visa, vous pouvez nous envoyer un message sur Facebook et nous vérifierons.

Pour combien de temps puis-je voyager ?

Cela dépend du visa, si vous en avez besoin.

En règle générale, le temps que vous pouvez passer en dehors de l'Italie dépend du permis dont vous êtes titulaire. Voici quelques indications générales :

  • Si votre permis a une durée de validité inférieure à 2 ans : vous pouvez rester en dehors de l'Italie pour une durée maximale de 6 mois consécutifs. NB : rappelez-vous que si vous avez un permesso per richiesta asilo, cure mediche ou calamità, vous n’êtes pas autorisé(e) à voyager à l'étranger.
  • Si votre permis a une durée de validité de 2 ans ou plus : vous pouvez rester à l'étranger pour une période consécutive correspondant à la moitié de la durée de votre permis. Cela signifie, par exemple, que si votre permis est valide pour deux ans, vous pouvez rester en dehors d’Italie pour une durée maximale de 12 mois consécutifs.
  • Si vous avez une ex carta di soggiorno : vous pouvez rester hors de l’espace Schengen pour une durée de 12 mois consécutifs.

N'oubliez pas : si vous prévoyez de demander l'ex carta di soggiorno, vous pouvez voyager au maximum 6 mois consécutifs, et jusqu'à 10 mois sur les 5 ans.

Cependant, ces règles ne s’appliquent pas si des raisons sérieuses et fondées vous forcent à rester en dehors de l'Italie pour une période plus longue que ce qui est normalement autorisé.

Puis-je voyager dans le reste du monde avec le reçu de mon permis ?

Vous pouvez voyager en dehors de l'Italie uniquement si vous êtes titulaire d'un permesso di soggiorno et d'un document de voyage en cours de validité.

De manière générale, vous ne pouvez pas voyager en dehors de l'Italie et à l’intérieur de l'espace Schengen avec le reçu de votre permesso. Il n'y a qu'une seule exception à cette règle : voyager dans votre pays d'origine.

Pour voyager avec le reçu de renouvellement d'un des permessi mentionnés ci-dessus, vous devez :

  • Voyagez dans votre pays d'origine,
  • Utilisez un passeport valide,
  • Partir de et revenir au même aéroport italien,
  • Prendre un vol direct vers votre pays d'origine, sans escale dans un autre pays de l'espace Schengen.

Les avocats du CILD suggèrent d'apporter avec vous également votre permesso original, même s'il a expiré.

Cela ne s'applique pas si vous disposez d'un reçu de première délivrance ('Ricevuta di richiesta di primo rilascio' en italien).

Puis-je me rendre dans mon pays d'origine ?

Si vous êtes titulaire d'un Permesso per Asilo Politico, vous ne pouvez pas retourner dans votre pays d'origine ou essayer de contacter votre ambassade sans risquer votre statut en Italie.

Si vous êtes titulaire d'un Permesso per Protezione Sussidiaria ou Protezione Speciale, la questura (Office de l’Immigration) peut ne pas renouveler votre permesso si vous êtes retourné(e) dans votre pays d'origine pour des raisons que la Commission Territoriale ne considère pas comme étant importantes ou urgentes.

Vous avez obtenu une protection en Italie parce que les autorités ont déterminé que vous étiez persécuté(e) ou en danger de persécution dans votre pays d'origine (statut de réfugié), ou que vous avez fui une situation de guerre ou de violence généralisée (protection subsidiaire).

Si vous vous rendez dans votre pays d'origine, les autorités italiennes peuvent considérer votre voyage comme la preuve que le danger de persécution et/ou de préjudice grave, qui est la raison pour laquelle vous avez reçu une protection en Italie, n'existe plus.

Si vous avez des doutes quant à votre droit de retourner dans votre pays d'origine, il est conseillé de prendre contact avec un expert juridique.

Si vous avez d'autres questions, vous pouvez toujours nous envoyer un message sur Facebook.

def

Was this article helpful for you?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Retour en haut
Réalisé par Zendesk