Aller au contenu principal

Votre droit au travail

hero-header

De nombreux permessi di soggiorno vous permettent de travailler en Italie. Sachez toutefois qu'il peut être difficile de trouver du travail en Italie et que vous pourriez faire face à certains obstacles.

Lire l'article pour en savoir plus !

Qui a le droit de travailler ?

Vous pouvez commencer à travailler en Italie 2 mois après la formalisation de votre demande d'asile. Cela arrive une fois que vous soumettez votre formulaire C3.

De nombreux employeurs pensent à tort qu'ils ne peuvent pas employer de demandeurs d'asile à moins qu'ils ne disposent d'un permis de réfugié, subsidiaire ou humanitaire valide. Cependant, votre droit de travailler en tant que demandeur d'asile est prévu par la loi italienne.

Même si vous êtes autorisé(e) à travailler en tant que demandeur d'asile, vous ne pouvez pas convertir votre Permesso per Richiesta Asilo ni votre Permesso per Attesa Esito Ricorsoen un permis de travail officiel.

Permissi qui vous permettent de travailler

En plus du Permessi di Soggiorno per Motivi di Lavoro (permis de travail), les permessi suivants vous permettent tous de travailler en Italie :

Le droit à la formation professionnelle

La loi italienne prévoit que les titulaires d'une protection internationale qui vivent dans les centres SPRAR peuvent suivre des formations professionnelles et des stages ('borsa lavoro' en italien), si de tels programmes de bourses sont disponibles dans le lieu de leur centre.

Cependant, cette option n'existe plus pour les demandeurs d'asile, qui ne sont plus autorisés à séjourner dans les centres SPRAR. Si vous êtes demandeur d'asile, vous pouvez toujours accéder à des formations professionnelles et à des offres d'emploi dans la municipalité où vous vivez.

Le Bureau Provincial du Travail, ou 'centro per l’impiego'en italien, peut vous aider à rechercher des formations et des postes vacants. Selon la loi italienne, vous avez le droit de vous enregistrer auprès du centro per l’impiego même si vous êtes demandeur d’asile. Vous pouvez le faire 2 mois après avoir soumis votre formulaire C3.

TROUVER UN EMPLOI EN ITALIE

Les obstacles

En pratique, vous pourriez faire face à des difficultés pour trouver un emploi à cause des barrières linguistiques ou parce que votre centre d'accueil se trouve dans un endroit isolé.

Les retards dans l'obtention de votre premier permesso et son renouvellement peuvent également créer des problèmes dans votre recherche d'emploi. Toutefois, si vous pouvez montrer à votre employeur que vous avez pris rendez-vous avec la Questura (Office de l'Immigration) pour renouveler votre permesso, vous avez le droit de travailler.

Pour rédiger un contrat formel, de nombreux employeurs peuvent également vous demander un document d'identité valide tel qu'une carte d'identité ou un passeport.

Travailler sans carta d'identità

Depuis le 5 octobre 2018, les demandeurs d'asile en Italie ne peuvent plus s'enregistrer auprès de l'Etat Civil, en italien 'ufficio anagrafe.' Cela signifie que si vous avez un Permesso per Richiesta Asilo ou un Permesso per Attesa Esito Ricorso, vous pouvez ne pas avoir la carte d'identité.

Si cela est vrai pour vous, vous pouvez utiliser votre permesso de 6 mois comme pièce d'identité valide pour rédiger un contrat de travail formel. Si votre permis a expiré et que vous attendez toujours la décision concernant votre demande d'asile ou votre recours, vous pouvez utiliser votre formulaire de renouvellement de rendez-vous pour rédiger un contrat de travail. Si votre employeur n'en est pas conscient, vous pouvez lui montrer une copie de cette loi.

Si vous avez besoin d'aide, vous pouvez visiter un bureau d'assistance syndicale. En Italie, il existe plusieurs syndicats ou 'syndicats' en italien, dont la CGIL, la CISL, l'UIL, l'ACLI ou l'ANOLF. Si vous avez besoin d'aide à trouver celui qui est le plus proche de vous, contactez-nous sur Facebook.

En apprendre plus sur :
CARTA DI IDENTITA'

Les personnes de moins de 18 ans

La loi italienne limite le travail pour les personnes de moins de 18 ans.

Si vous avez moins de 15 ans, vous pouvez travailler seulement dans les domaines du divertissement, du sport ou de la publicité, et seulement avec la permission de votre parent ou tuteur légal et de l'administration régionale du travail.

Si vous avez 15 ans, vous pouvez dans certains cas travailler dans d'autres domaines, mais seulement en tant qu'apprenti.

Si vous avez 16 ou 17 ans, vous pouvez commencer à travailler en Italie une fois que vous remplissez les mêmes conditions légales que les adultes.

Gardez à l'esprit que, jusqu'à l'âge de 18 ans, vous :

  • Ne pouvez pas travailler plus de 8 heures par jour,
  • Ne pouvez pas travailler plus de 40 heures par semaine,
  • Ne pouvez pas travailler la nuit,
  • Vous devez suivre 120 heures par an de cours de formation en rapport avec votre profession
Was this article helpful for you?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Retour en haut
Réalisé par Zendesk