Aller au contenu principal

Travailler ou étudier dans d'autres pays de l'Union Européenne (U.E.)

hero-header

Si vous êtes demandeur d'asile, c'est-à-dire que vous avez un permesso di soggiorno (permis de séjour) de 6 mois ou d'1 an, selon la loi italienne vous ne pouvez pas voyager en dehors de l'Italie, même pour de courtes périodes.

Mais si vous bénéficiez d'une protection spéciale, une protectione subsidiaire ou du statut de réfugié , vous pouvez voyager dans la plupart des pays de l'Union Européenne pendant 90 jours consécutifs. Cependant, ces permis ne vous donnent pas le droit de travailler ou d'étudier dans un autre pays de l'UE.

Présenter sa candidature pour un emploi ou faire des études dans d'autres pays de l'U.E.

Si vous bénéficiez de la protection humanitaire, de la protection subsidiaire ou du statut de réfugié en Italie, vous ne pouvez pas devenir résident d'un autre pays européen tant que vous détenez un de ces permis italien. Ces permis vous autorisent à résider uniquement en Italie.

Si vous décidez de présenter une candidature pour travailler ou étudier dans un autre État membre de l'U.E., le pays dans lequel vous souhaitez vous rendre décidera de vous accorder ou non un permis de travail ou d'études en fonction de ses propres règles. Il vous évaluera en tant que citoyen de votre pays d'origine.

Que faire si je travaille illégalement dans un autre pays de l'U.E., puis que je reviens quand il est temps de renouveler mon permesso di soggiorno ? Est-ce que je vais devoir faire face à des conséquences en Italie ?

Si vous travaillez illégalement dans un autre pays de l'U.E., ce pays pourrait vous interdire de revenir.

Dans de nombreux cas, le fait d'être absent de l'Italie pourrait également rendre difficile le renouvellement ou la conversion de votre permesso lorsqu'il arrive à expiration. Si vous vous trouvez dans cette situation, ce n'est jamais une mauvaise idée de rechercher de l'aide juridique.

Quitter l'Italie pour travailler ou étudier lorsque vous êtes titulaire de la protection subsidiaire ou du statut de réfugié.

Si vous avez la protection subsidiaire ou le statut de réfugié en Italie (permesso di soggiorno de 5 ans), ou un permis de travail en Italie, vous pourriez être en mesure d'accepter un emploi ou une opportunité académique dans un autre pays européen sans perdre votre statut en Italie. Mais avant cela, vous devez vivre en Italie pendant 5 ans.

Pour conserver votre statut en Italie, vous devez obtenir un permis qui vous permet de séjourner pendant de longues périodes dans d'autres pays. Ce permis est appelé "permesso di soggiorno UE per soggiornanti di lungo periodo". Pour en savoir plus, cliquez ici :

Permesso di soggiorno UE per soggiornanti di lungo periodo

En savoir plus sur :

permesso di soggiorno UE per soggiornanti di lungo periodo

Vous avez une question ? N'hésitez pas à nous envoyer un message sur notre page Facebook.

Was this article helpful for you?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Retour en haut
Réalisé par Zendesk